Lire et écrire

Si vous regardez autour de vous, vous verrez un stylo ou un crayon quelque part. Nous avons presque tous grandi en lisant et en écrivant. C’était différent pour nos ancêtres, vers 1900 il y en avait encore beaucoup qui ne savaient pas écrire leur propre nom…

Et c’était bien sûr un problème lorsqu’on vous a demandé de signer. Plusieurs actes entre 1820 et 1920 contiennent le texte suivant :

Écrire à l’époque n’était pas aussi simple que pour nous, une plume ou une plume d’oie devaient rester propres et l’encre devait être scellée. Il n’était donc pas possible de saisir un stylo à bille, il n’a été inventé qu’en 1938. À propos, les plumes d’oie sont toujours utilisées, par exemple, pour la calligraphie.

Même si l’on savait écrire, tout le monde n’y était pas également doué, comparez les manuscrits suivants :

Bien sûr, il faut tenir compte lorsqu’il a fallu écrire, vous écrivez souvent différemment lorsque vous devez signer un mariage, la naissance d’un enfant ou en tant que déclarant d’un défunt. Cela signifiait qu’une écriture manuscrite pouvait également représenter un « sentiment », vous pouviez reconnaître l’état d’esprit de quelqu’un dans l’écriture. On a un peu perdu ça à notre époque où tout le monde ne fait que taper…

Ce qui est également frappant, c’est que vers 1900, presque tout le monde s’écrivait, ce qui est encore enseigné dans de nombreuses écoles primaires. Cependant, de nombreux adultes ne le font plus et écrivent tous les caractères séparément. Sur Internet, vous trouverez pas mal de discussions pour savoir si l’un est meilleur que l’autre, mais peut-être que l’essentiel est que vous écriviez. Un bon site Web avec de nombreux conseils d’écriture est Schrijfvis. Par exemple, placez une pièce sur ce site…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *